Choisir son parquet : les conseils pour ne pas se tromper

0
95

Depuis des générations, le parquet est utilisé pour recouvrir le sol des maisons. Ce matériau est toujours utilisé pour ses nombreux avantages dans les résidences modernes. Que vous ayez une demeure ancienne ou un appartement avec un design récent, il est important de bien choisir le parquet à utiliser comme revêtement de votre sol. Voici quelques conseils à suivre pour bien le choisir.

Investir sur du parquet massif pour miser sur le long terme

Très prisé autrefois par l’aristocratie pour ses caractéristiques très résistante et n’étant abordable qu’à cette classe de personne, le parquet massif est dorénavant disponible pour tout type de budget. Pour ceux et celles qui souhaitent avoir un revêtement de sol qui perdure avec le temps, ce type de parquet est l’idéal. En général, le parquet massif est conçu à base de bois très solides comme le chêne ou le bouleau. À cet effet, il est très résistant et peut durer plusieurs années avant d’être remplacé.
Un des avantages de l’utiliser est qu’il est possible de le poncer de nombreuses fois, car il est assez épais : entre 12 à 23 millimètres d’épaisseur. Le ponçage permet de redonner son éclat à ce type de parquet et vous offre un magnifique rendu comme si vous venez de les acheter et de les poser.

Opter pour un parquet contrecollé pour un bon rapport qualité-prix

Conçu souvent à base de pins ou de bois exotiques, le parquet contrecollé est légèrement moins résistant que le parquet massif avec son épaisseur entre 10 et 15 millimètres. Cependant, il est peu couteux. En effet, si le m² du parquet massif n’est disponible qu’à partir d’une cinquantaine d’euros, vous pouvez acheter du parquet contrecollé à partir d’une vingtaine d’euros. Vous pourrez donc économiser beaucoup d’argent sur votre budget revêtement sol en préférant ce type de parquet.
Malgré le fait que le parquet contrecollé soit composé de 3 couches, il est facile à mettre en place. En effet, pour le poser sur votre sol, il suffit de les entremêler les uns aux autres sans avoir besoin de colle. Cela est possible, grâce au procédé de clipsage qui permet aux divers parquets d’être assemblés facilement dès qu’ils sont mis côte à côte et serrés.
Un des autres avantages du parquet contrecollé par rapport à celui massif est qu’il résiste mieux à l’humidité. En effet, si parquet et humidité ne font pas souvent bon ménage, le parquet contrecollé de par la nature du bois avec lequel il est conçu résiste mieux à l’eau.

Miser sur la simplicité et la praticité avec un parquet stratifié

Si les parquets précédemment cités sont conçus à base de bois, le parquet stratifié, lui, est fabriqué avec du PVC ou du linoléum. De ce fait, son prix revient nettement moins cher. Effectivement, ce dernier est disponible à partir de 5 euros le m².
Le parquet stratifié est surtout prisé, car il est très facile à installer. En effet, doté également du système de clipsage comme le parquet contrecollé, sa pose ne nécessite pas de matériel particulier et peut être exécuté rapidement.
De plus, le parquet stratifié offre un beau design tout en restant discret. Effectivement, même s’il n’est pas souvent brillant comme les parquets en bois, il peut offrir un excellent rendu visuel, peu importe la pièce où il sera posé.

N’hésitez pas à questionner les professionnels en ce qui concerne le choix du parquet. Parqueteriefrancaise.fr est l’un des sites qui offre une large gamme de parquets(parquet flottant, parquet massif, Parquet Contrecollé  et d’autres types).

LAISSER UN COMMENTAIRE