La taille des rosiers : Pourquoi tailler un rosier ?

0
19

Si on ne taille pas un rosier, il fleurira de moins en moins car le rosier continuera à grandir et les bourgeons seront de plus en plus éloignés du point de greffe et de moins en moins alimentés en sève. La taille des vieilles branches provoquera le démarrage des nouvelles.

En principe un rosier se taille 2 fois par an. La première fois c’est en début d’hiver, on fait une taille d’hivernage (le rosier est réduit à moitié de sa hauteur). Cette taille a pour but de rendre agréable à l’œil les rosiers durant l’hiver, de favoriser l’hivernage (mise en dormance) et d’éviter qu’en cas de chute de neige les branches se cassent.

La deuxième taille, la taille du printemps, s’échelonne de fin février (en région chaudes) à début avril (région froide ou altitude). Cette taille est très importante car elle favorisera une bonne végétation et une bonne qualité de floraison.

Comment tailler les rosiers ?

Pour l’ensemble des rosiers, nettoyez les bois morts, pour le reste de la taille on va distinguer 5 catégories différentes.

Une taille sévère est souhaitée. Supprimer les brindilles et branches faibles, gardez environ 15 à 20 cm de longueur de branche (3 yeux) depuis le point de greffe.

2. Les rosiers paysages (talus, haies, couvre-sol)

La taille est moins sévère, elle peut s’effectuer à mi-hauteur pour les buissons. Pour les rosiers tapissant (sols et talus) égaliser juste pour conserver une bonne couverture au sol.

La taille s’effectue en même temps que le palissage des branches. Gardez les jeunes branches et supprimez la partie terminale de celle-ci (au minimum 30cm). Au court de l’été des nouvelles branches vont se développer depuis le sol, elles se caractérisent par une pousse assez rapide d’un vert rougeâtre et le plus souvent sans fleurs, LES CONSERVEZ, les palissez, ce sont elles qui remplaceront les vieilles branches l’année suivante.

4. Les rosiers pleureurs

Supprimez les vieilles branches et bois morts, conservez les nouvelles branches qui seront laissées retombantes en enlevant 20 à 30cm à leur extrémité. Si besoin est les palisser sur un support parapluie.

5. Les rosiers non-remontants (les rosiers anciens, avec 1 seule floraisons)

La taille s’effectue après la floraison car ces rosiers fleurissent sur le bois de l’année précédente, généralement on effectue une taille pas trop sévère à mi-hauteur de leur végétation.

Même si on parle uniquement de la taille, il est indispensable de nettoyer les massifs en même temps, d’apporter un engrais organique ou chimique et de faire un traitement à la bouillie bordelaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE