Que faire dans votre jardin en Janvier ?

0
22

Dicton du mois : Un mois de janvier sans gelée, n’amène pas une bonne année.
Janvier sec et sage, est un bon présage.

Comment bien attaquer la nouvelle année ?

Le mois de Janvier est considéré comme le plus froid de l’année, mais ce n’est pas une saison morte pour le jardinage, contrairement à ce que beaucoup pensent. Même si la terre gelée ne vous permettra pas d’enfoncer le moindre outil, vos plantes ont tout autant besoin d’attention en hiver qu’en été.

Voici quelques idées de travaux à faire :

  • Elagage : Si vous avez des grands arbres dans votre jardin, c’est le moment d’entretenir les branches. Coupez les branches, feuilles et fruits morts, et vos arbres resplendiront encore de nombreuses années. Taillez les haies d’arbustes persistants pour leur offrir une seconde jeunesse.
  • Nettoyage : La chanson dit : « La feuille d’automne emportée par le vent, en ronde monotone tombe en tourbillonnant » – Un trop plein de feuilles peut étouffer votre jardin. Il est donc très important de les ramasser régulièrement. Afin de vous faciliter la tâche, vous pouvez utiliser un souffleur et brûler les feuilles mortes.
  • Protection : Si dans votre jardin, vous avez des végétaux sensibles au froid, alors vous avez dû les protéger avec un voile d’hivernage avant l’arrivée du froid. Il est temps de faire une petite vérification. Les voiles d’hivernage ne doivent pas être détériorés et ne doivent pas laisser passer le vent, la pluie, et la neige. Si c’est le cas, changez-les !

Comme nous l’avons dit, la terre est dure à travailler au mois de Janvier, mais si votre climat ou si un léger radoucissement le permet, n’hésitez pas à planter les derniers arbres, arbustes et fruitiers.

VOTRE JARDIN EN DETAIL EN FONCTION DU CLIMAT

LES ARBRES, ARBUSTES, HAIES, PELOUSES

  • Climat Rude : Attendre le radoucissement du temps pour planter. Tailler, élaguer et reformer les silhouettes. Supprimer régulièrement la neige sur les branches des conifères et persistants.
    Pelouses : éviter de passer toujours au même endroit, car les tiges écrasées forment un sentier jauni au dégel. Vérifier le système de drainage par temps de pluie.
  • Climat de Plaine : Planter hors des périodes de risques de gel ou placer les sujets en jauge en protégeant bien les racines, pour les installer dès que possible. Tailler les branches sèches et abîmées. Reformer les silhouettes.
    Pelouses : éviter de marcher toujours aux mêmes endroits. Vérifier le drainage par temps de pluie. Aérer le sol et penser à traiter contre les mousses.
  • Climat Océanique : Planter, sauf en cas de gel. Tailler, élaguer et reformer la silhouette des arbres. Nettoyer le bois mort ou abîmé. Bruler les déchets.
    Pelouses : préparer le sol pour les futurs semis, bêcher et faire un apport de fumure. Aérer le sol.
  • Climat Méditerranéen : Planter dès qu’il n’y a plus de risques de gel. Tailler les branches mortes ou mal placées, et redonner leur silhouette aux sujets. Tailler les arbustes à fleur d’été. Bouturer les gardénias, à chaud, dans du sable.
    Pelouses : préparer, bêcher et fumer le sol en vue des semis de printemps. Traiter contre les mousses et arroser.

LES FLEURS, ROSIERS

  • Climat Rude : Préparer le sol en vue des plantations, bêcher les surfaces libres. Étendre une couche protectrice sur les plantations qui démarrent (tourbe, feuilles mortes, aiguilles de conifères). Laisser la neige, qui forme une couche isotherme.
    Rosiers : attendre le radoucissement du temps pour tailler, planter et fumer. Protéger en jauge profonde les plants à racines nues.
  • Climat de Plaine : Préparer et labourer les massifs, si le temps est doux. Poser un lit de tourbe sur les bulbes de printemps.
    Rosiers : s’il menace de geler, placer les rosiers à racines nues en jauge profonde. Planter dès que le temps se radoucit. Nettoyer les rosiers, vérifier les attaches.
  • Climat Océanique : Nettoyer, bêcher, aérer le sol et apporter de l’humus aux massifs. Planter vivaces et bisannuelles si le temps le permet. Protéger les plantations du froid en recouvrant la surface d’un lit de tourbe. Vérifier les bulbes d’été, éliminer ceux qui sont abîmés.
    Rosiers : tuteurer solidement les sujets qui le demandent (tige, parasol). Nettoyer les branches ayant fleuri l’été précédent.
  • Climat Méditerranéen : Nettoyer, bêcher et faire un apport d’humus avant de planter vivaces et bisannuelles. Protéger les fleurs des attaques des limaces et des escargots. Protéger de l’humidité vos cactées et plantes grasses. Bouturer les œillets.
    Rosiers : faire toutes les plantations. Vérifier les tuteurages et attaches des grimpants. Tailler, biner au pied et apporter de la fumure aux anciens sujets.

LES FRUITS

  • Climat Rude : Contrôler l’état de conservation des fruits stockés. Éliminer ceux qui sont abîmés, mais ne pas les composter, afin d’éviter la propagation des maladies. Aérer le sol et préparer les trous en vue des plantations de mars. Procéder aux traitements d’hiver si le temps est doux.
  • Climat de Plaine : Planter les futurs arbres fruitiers. Tailler les framboisiers remontants, ainsi que les cassissiers et groseilliers qui montrent trop de bois. Procéder aux traitements d’hiver si la température est supérieure à 0°C. Traiter à l’huile jaune les anciens sujets contre maladies et ravageurs.
  • Climat Océanique : Planter les sujets par temps doux, hors gel. Traiter à l’huile jaune pour lutter contre parasites et maladies. Ameublir la terre autour des arbres et apporter de la fumure (compost, fumier décomposé). Vérifier tuteurs et attaches.
  • Climat Méditerranéen : Commencer la récolte des agrumes. Traiter si besoin contre parasites et maladies. Élaguer les oliviers et les amandiers avant la floraison. Soutenir les branches trop chargées.Au verger, procéder aux tailles d’hiver, faire un apport d’engrais. Vérifier les fruits stockés, éliminer ceux qui sont malades ou abîmés. Traiter les vergers sans oublier les troncs. Planter les arbres à racines nues, tuteurer solidement et arroser par temps sec.

LAISSER UN COMMENTAIRE