Arrosage automatique de la pelouse : Nos conseils

0
9

  Préparation du système du système d’irrigation de son gazon

Pour obtenir un beau tapis vert de pelouse devant votre maison, suivez nos conseils et informations sur l’irrigation du terrain, indispensable pour une belle pelouse sans souci.

L’irrigation permet d’apporter de l’eau à une culture et maintenir le régime hydrique de celle-ci ; raison pour laquelle, selon le résultat escompté, le système d’irrigation varie.

Pour la conception, la chose la plus importante est de savoir de combien d’eau vous disposez en litres à la minute.
Cette donnée peut aisément être calculée en mesurant combien de secondes sont nécessaires pour remplir un seau de 10 litres, pour une alimentation directe ou tout simplement en lisant le débit de la pompe indiquée sur celle-ci en cas de puit, forage, cuve…

Irrigation d’un espace vert, le gazon

Le gazon nécessite un arrosage uniforme, dans la mesure où les pousses d’herbe présente une racine peu développée. Sur une vaste surface, on remarquera rapidement le jaunissement progressif avec la diminution de la quantité d’eau reçue.

Pour réussir à avoir une belle pelouse, il faut prévoir une bonne disposition des systèmes d’irrigation : les asperseurs.
A l’aide d’un plan et d’un compas, vous pourrez voir la couverture de l’arrosage et ainsi facilement définir la position de l’asperseur.

Une superposition des zones d’arrosage doit normalement être respectée dans l’installation des asperseurs, sachant que la distribution de l’eau est plus importante à proximité de l’asperseur et diminue au fur et à mesure que l’on s’en éloigne.

En moyenne, il faut avancer les jets à raison de 50% de leur diamètre pour avoir une distribution uniforme, même s’il ne faut pas négliger les cas particuliers de zones exposées au vent ou expositions différentes.

Le projet doit également prendre en considération l’exposition de la surface du tapis vert ; il faut en effet tenir compte des différentes zones d’ombre, qui ont besoin de moins d’eau par rapport à celles constamment exposées.

Le type d’asperseur est également important

Deux versions d’asperseurs sont à disposition : les asperseurs statiques et les asperseurs dynamiques.

Les asperseurs statiques présentent généralement un rayon d’action restreint (pas plus de 4 mètres) et ont besoin de peu de temps pour irriguer parce que le jet se fait en forme d’éventail et va arroser toute la surface couverte par l’asperseur.

Les asperseurs dynamiques quant à eux présentent un rayon qui peut aller de 6 mètres et plus avec des temps d’arrosage plus longs dans la mesure où le jet de l’asperseur tourne.
Ainsi pour apporter la même quantité d’eau qu’un asperseur statique, l’asperseur dynamique devra fonctionner plus longtemps.

Raison pour laquelle, afin de ne pas avoir des secteurs de pelouse non irriguées uniformément, une même zone doit être équipée d’asperseurs du même type.

Il faut ensuite calculer la consommation d’eau des asperseurs et contrôler qu’elle n’est pas supérieure à la quantité d’eau fournie par le système d’alimentation (réseau ou pompe).

Pour calculer la consommation des asperseurs, il faut se référer aux données techniques généralement indiquées sur les notices, en additionnant la consommation de tous les asperseurs nécessaires pour couvrir l’ensemble du gazon.

Si la consommation est plus élevée que l’eau disponible, il faudra diviser la surface de la pelouse à couvrir en plusieurs petites zones jusqu’à ce que la consommation ne dépasse pas le débit de votre installation.

LAISSER UN COMMENTAIRE