Comment faire un jardin potager ?

0
14

Le jardin potager est un espace qui fait rêver beau nombre d’entre nous : cultiver, partager et manger ses propres produits à la saveur si particulière, intense et originelle ! Cette forme de culture bien particulière était initialement pratiquée par les personnes issues des campagnes.

Les évolutions de mœurs mais aussi de variétés de plantes adaptées à la ville, ont conquis les citadins à cette pratique. A cela s’ajoute l’évolution des modes de consommation où la traçabilité des produits devient un passeport et le Bio, une démarche de développement durable.

Histoire du jardin potager :

La tradition du jardin potager remonte à la nuit des temps et connaît un vrai regain de popularité depuis le siècle dernier. Globalement, c’est la partie du jardin où se pratique la culture vivrière de légumes, aromatiques et petits fruits destinées à la consommation. Si jadis au potager on cultivait beaucoup de plantes à usage thérapeutique, il s’est petit à petit spécifié dans la culture alimentaire, d’où la dérive du mot potager qui est issu du mot potage, autrement dit les légumes cuits dans un pot !

Un jardin potager, c’est une création unique qui va dépendre :

  • de la surface dont on dispose
  • de l’environnement
  • de l’exposition
  • de la nature du sol
  • de ce qu’on décidera d’y planter

Tout le monde peut prétendre avoir son jardin potager, rien n’est impossible en la matière. Mais avant de se lancer, il faudra tenir compte des contraintes liées à l’espace que l’on va cultiver.

Ainsi, il existe de nombreuses formes de jardins potagers : le grand potagertraditionnel en lignes de pleine terre, le potager en carré dit aussi carré potager des jardins de curé, le potager bio, le potager surélevé urbain ou encore le potager hors sol plutôt réservé aux cultures de grands rendements…  Tout va dépendre de ce que l’on souhaite cultiver, de son budget mais aussi de ses convictions (culture conventionnelle ou culture bio). Cela dit, rien n’empêche de concilier deux choix, par exemple de débuter avec un petit potager en carré puis de se lancer ensuite sur une plus grande surface au sol. Notons enfin que si le potager a pour vocation de faire pousser des fruits et des légumes, rien n’empêche d’y planter également fleurset autres massifs comme les dahlias (Dahlia), la lavande (Lavandula), les rosiers (Rosa hybrida) dites plantes compagnes ! Ces associations de plantes favorisent la diversité au potager tout en favorisant des pratiques vertes !

Le potager en carré :

Le potager carré est classiquement encadré de bois et de taille plus modeste que le potager en pleine terre. Une fois la terre ou le terreau placé dans le carré, c’est la meilleure des solutions à faible cout pour cultiver hors sol et ceci, avec un entretien réduit. Notons toutefois qu’un potager en carré, s’il peut être hors sol ou surélevé, ne l’est pas forcément : le carré de bois encadrant la parcelle cultivée peut en effet se trouver à même le sol, sur la partie du terrain dédiée à la culture potagère, tel une sorte d’enclos délimitant l’espace. Débuter par un potager en carré permet de bien se familiariser avec le potager avant d’entreprendre un projet de plus vaste envergure. Tout savoir sur le potager en carré : lire notre article comment faire un potager en carré !

Le potager surélevé : Comme leur nom l’indique, il n’est pas à même le sol, mais légèrement en hauteur. Il pourra être sous abri, en carré, encadré de bois, de pierres… Là encore, l’entretien est plus aisé puisque à hauteur et chacun personnalisera son potager surélevé comme il l’entend.

En outre, il faudra aussi s’interroger sur la nature des installations que l’on souhaite avoir : serre verre, serre plastique, tunnels ou tout simplement en plein air…

La diversité végétale au sein du potager est impressionnante. On peut considérer trois grandes familles : les légumes, les aromatiques et les arbustes à petits fruits. En exemple, basilic (Ocimum basilicum), persil (Petroselinum crispum), aneth (Anethum graveolens), romarin (Rosmarinus officinalis), rhubarbe (Rheum rhaponticum)… melon (Cucumis melo), courgette, poivron, cornichon, pommes de terre, asperge, salade, potiron… ou encore tomates et autres variétés d’arbustes à petits fruits et de fraisiers feront votre bonheur ! Bien sûr, plus la surface du potager est importante et plus il y aura de travail : il faudra entretenir et soigner vos plants tout au long de l’année.

Dans tous les cas, créer son propre jardin potager, c’est l’assurance d’apprendre à manger des légumes de saisons, de perpétuer les connaissances de culture et les astuces des jardiniers mais aussi de pouvoir consommer ou partager ses propres produits. Le jardin potager : l’essayer c’est l’adopter !

Retrouver les plantes du potager sur Terra Vivace : plante aromatique, petit fruit, légume et tomate !

LAISSER UN COMMENTAIRE