Jardinage et plantation en novembre

0
16

Les journées se raccourcissent, le froid s’installe et votre jardin perd ses couleurs estivales au profit des couleurs hivernales. C’est l’heure de mettre votre jardin dans les meilleures conditions pour affronter l’hiver et son fameux manteau blanc. Il est encore temps d’en profiter : dernières récoltes des fruits et légumes, plantation des plantes vivaces et des plantesbisannuelles…

Terra Vivace vous donne les bons gestes de jardinage du mois de novembre :

Au jardin

C’est le dernier moment pour planter les plantes vivaces et les bulbes à floraison printanière (tulipe (Tulipa), perce-neige (Galanthus nivalis))… ; une fois le sol endurcit par le froid il sera trop tard. Pensez aussi à protéger vos bulbes plus sensibles au froid : glaïeul (Gladiolus), dahlia (Dahlia hybride), canna (Canna edulis)… en les couvrant d’un paillage par exemple.

C’est le moment aussi de planter les rosiers ! Choisissez un endroit ensoleillé à l’abri du vent et pas trop proche d’arbres forts aux racines robustes et volumineuses (celles du rosier peineront à se développer et la floraison sera difficile).

Si toutefois vous trouvez votre jardin trop monotone par ces temps de grisaille, sachez que vous pouvez trouver :

  • des arbres d’ornement aux fruits colorés : malus ‘Golden Hornet’, pyracantha (Pyracantha caccinea) ou encore le houx (Ilex aquifolium)
  • les incontournables plantes bisannuelles : pensée à grande fleur (Viola wittrockiana), primevère (Primula), viola (Viola cornuta)
  • les indétrônables plantes vivaces aux floraisons hivernales : hellébore (Helleborus), bruyère (Erica x darleyensis), et la reine des fleurs du mois de novembre, le chrysanthème (Chrysanthemum hybride). Si les premières gelées ne sont pas encore arrivées, vous pouvez continuer à faire la division de vos plantes vivaces.

Enfin, ramassez les feuilles mortes de vos arbres caducs, cela évitera la prolifération de maladies, et embellira votre jardin, car votre gazon, lui, reste vert tout l’hiver ! Dernière activité caractéristique de ce mois : la taille des arbres et arbustes. N’ayez crainte ! Prenez le temps qu’il vous faudra, mais cela doit être fait pour éviter que vos haies ne prennent petit à petit le dessus sur votre jardin. Alors à vos scies et autres sécateurs !

Au potager

Les récoltes au jardin d’hiver continuent : chou, betterave, carotte, poireau, mâche, potiron, navet… à cuisiner sous toutes les formes (potage, purée, salade) ! Si vous avez, dans un coin de votre potager, un sol sableux et que vous habitez une région aux hivers doux, vous pouvez dès à présent planter l’ail et l’échalote.

Enfin, après récolte dans le reste de votre potager, passez la fraise pour labourer ; ceci affinera la structure de votre sol et permettra de le ré-oxygéné pour le printemps suivant. La saison estivale est belle et bien terminée, vous pouvez donc les arracher et les mettre sur votre tas de compost !

Au balcon

Vous pouvez continuer vos plantations de plantes vivaces en jardinière ou vos aménagements de plantes bisannuelles. Pour les plantes les plus sensibles au froid, protégez-les d’un voile d’hivernage, videz et enlevez leur coupelle d’eau pour éviter que l’eau gelée ne gèle les racines. A ce sujet, n’hésitez pas à consulter le billet des bons geste d’octobre.

Au verger

Il s’agit certainement de LA période où il faut être dans son verger, très riche en diverses activités ! Voici le pense-bête pour ne rien oublier :

supprimez les bois morts, fragiles, porteurs de maladies qui pourront se propager sur les branches saines et menacées la récolte de vos fruits

– enlevez les fruits restés accrochés aux arbres avant les premières gelées

Taillez ensuite vos arbres fruitiers. L’automne est la saison idéale pour faire la taille : les arbres rentrent en dormance, leur croissance est stoppée et leur stock énergie pour le printemps suivant est assuré. Ainsi, aux prochaines douceurs printanières, leur croissance reprendra de plus belle.

Il est important de tailler soigneusement vos arbres.  C’est la taille qui va permettre :

  • de conduire vos arbres en limitant la croissance apicale (c’est-à-dire une croissance orientée vers le haut).
  • une régulation de la production. Les arbres fruitiers connaissent un phénomène d’alternance, caractérisé par une forte production fruitière une année, et une autre quasi inexistante l’année suivante. Si vous voulez une production régulière au cours des années, la taille à sec effectuée en hiver peut être une des solutions !

A ne pas oublier !

Rangez vos tuyaux d’arrosage et vidangez votre système d’irrigation s’il est enterré. Ceci évitera que l’eau ne gèle à l’intérieur et ne les abîme.

Alors à vos marques. Prêt. Feu. Jardinez !

LAISSER UN COMMENTAIRE